Conseil National du Patronat du Sénégal - CNP

Emissions Radio

Négociations sociales RSE SENEGAL Ouverture de la cedeao

Partenaires

Réseau employeurs

 

BUSINESS AFRICA

Institutions sociales

Articles


copie PRCNBaidy Agne: « Un pays ne disposant pas de statistiques fiables est un pays à risques »
Le Président du Conseil national du Patronat (CNP), Baidy Agne, représentant le secteur privé national lors de la cérémonie de publication officielle des résultats du Projet de Rénovation des comptes nationaux du Sénégal, a déclaré que le changement d'année de base a permis l'amélioration de la méthodologie d'estimation des données des entreprises en activités, un nouveau mode de calcul et de répartition du service d'intermédiaire financier. Pour lui, les premiers résultats qui leur ont été présentés ont ressorti une variation positive du Produit intérieur brut (PIB) avec la base de calcul de 2014. Sur ce, il a fait savoir que deux éléments majeurs ont attiré leur attention. Selon M. Agne, le changement d'année de base permettra d'avoir une meilleure référence dans l'évaluation des politiques économiques mises en œuvre par le gouvernement, mais également la modification du niveau du PIB qui a un impact direct sur l'échelon des indicateurs tels que le PIB par tête, le déficit budgétaire global, la pression fiscale, le taux d'endettement. Selon le représentant du secteur privé national, les principaux changements introduits dans la base de 2014 des comptes nationaux, démontrent l'importance accordée à la mise en place des statistiques à des coins fiables à même de permettre une nette amélioration de la qualité de la production, un gain de temps constant pour les chefs d'entreprise dans le traitement de l'information économique sectorielle. « Nous devons savoir aussi bien le niveau de cette contribution à l'économie nationale de la grande entreprise et celle du paysage agricole, du pêcheur, de l'artisan. Ce n'est que comme cela qu'on peut corriger le déséquilibre structurel, bâtir une économie nationale forte intégrée et équilibrée, partagée ensuite les flux d'une croissance inclusive », a-t-il déclaré. Ainsi, M. Agne a rappelé qu'un pays ne disposant pas de statistiques fiables, d'instruments de mesure de ses performances socioéconomiques, ne peut avoir la confiance des partenaires techniques et financiers pour acquérir plus d'investisseurs privés national et international, est un pays à risque.

Rp:Rewmi